Chroniques

Chronique#12 ♦ « L’elfe de Lune : La cité maudite » de Elodie Tirel

Luna est une jeune elfe argentée qui a grandi au sein d’une meute de loups. Lorsque des guerrières drows déciment sa famille adoptive, elle se réfugie chez son mentor, le Marécageux, qui lui révèle les circonstances de sa naissance. Dans le but de retrouver sa mère, Luna entame un long périple qui la mènera à Rhasgarrok, la cité souterraine des elfes noirs. La jeune fille éprouve une grande répulsion en découvrant le marché aux esclaves, les ruelles sordides et les créatures maléfiques qui peuplent la cité drow. C’est pourtant au plus profond de Rhasgarrok qu’elle retrouvera sa véritable famille. C’est aussi au cours de ce voyage qu’elle fera la rencontre de Darkhan, un elfe noir en mission. Tout oppose Luna à ce farouche guerrier ; pourtant, leurs destins vont bientôt s’entremêler. Pour le meilleur et pour le pire…

Lecture commune avec Noralchemist, venez lire sa chronique ici

Nous suivons l’histoire de Luna qui est élevée par une meute de loups et un vieil elfe. Elle doit partir de la forêt lorsque sa meute est détruite et que le Marécageux, le vieil elfe, est disparu. Dans la fuite, elle se découvre un pouvoir mystérieux. Elle arrive vers Rhasgarrok, la cité des elfes noirs, les ennemis des elfes argentés. Elle rencontre Darkhan ce qui va changer sa vie et combler les manques qu’elle a.

Mon avis est plutôt négatif. Mais je suis parfaitement conscient que l’histoire est intéressante mais le style est pour moi trop enfantin. Luna est trop naïve et exaspérante. Elle a tendance à surjouer avec des expressions en les disant toutes les deux paroles ; si ce n’est toutes ! Ses réactions et ses agissements ne concordent pas avec son éducation. Pour quelqu’un qui a vécu au sein d’un meute et d’une forêt, elle est très égocentrique. Tout est centré sur elle et elle ne se pose pas les bonnes questions pour les situations proposées.
Plus encore, le récit est rapide, trop rapide. Il survole les sentiments et les ressentis. Les personnages passent d’un sentiment à l’autre sans garder un lien avec le précédent.
Heureusement que la lecture est rapide sinon je n’aurais pas continué le livre et je l’aurai directement abandonné.

L’elfe de Lune : La cité maudite de Elodie Tirel ♦ Série : 11 tomes ♦ Editions Michel Quintin ♦ 2009 ♦ 262 pages ♦ 10,95€ ♦ Genre : Fantasy

Abandon

Cette chronique participe au challenge de l’Imaginaire éd.7
Cette chronique participe au challenge Voix d’autrices éd.4
Cette chronique participe au challenge Petit Bac 2019

5 réflexions au sujet de “Chronique#12 ♦ « L’elfe de Lune : La cité maudite » de Elodie Tirel”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s