Rien que la couverture

Rien que pour la couverture#2

J’ai découvert ce concept sur le blog de Les univers parallèles de Millina. Je choisis beaucoup de mes livres en fonction de sa couverture. En tout cas, c’est l’une des premières choses que j’observe : couverture/titre puis synopsis. Voilà comment mon choix fonctionne. Ce qui fait que je peux rater quelques bonnes lectures comme ça (x.x)

Donc pour faire honneur à ma manière de fonctionner, ce concept est parfait. Je vais donc vous présenter cinq (5) couvertures qui me plaisent.

Il faut savoir que ce ne sont pas forcément des livres que j’ai lu ou que je vais lire. Il s’agit surtout du fait qu’ils ont attiré mon regard.

Je vous dirais en dessous si je les ai lu (avec chroniques s’il y en a une) ou non et si je compte le lire.

Nous quatre : Lily, Marta, Carla et moi. Dans une autre vie, nous aurions pu être amies. Mais nous sommes à Birchwood. Ella, quatorze ans, est couturière. Pour son premier jour de travail, elle plonge dans ce monde de rubans, d’étoffes et de soie qu’elle aime tant. Mais son atelier n’est pas ordinaire, et ses clients le sont encore moins. Ella est prisonnière du camp de Birchwood, où elle confectionne les vêtements des officiers. 
Dans ce terrible quotidien où tout n’est qu’affaire de survie, la couture lui redonnera-t-elle espoir ?


Lu : 5/5


Candice White est une petite fille espiègle et adorée de tous à la Maison Pony, l’orphelinat qui l’a recueillie. Elle y coule des jours heureux jusqu’à l’adoption d’Annie, son amie de toujours. Désormais seule, Candice voit peu à peu défiler les années et désespère de trouver une famille. Alors lorsque les Lagan se proposent de l’embaucher, même comme simple demoiselle de compagnie, Candice n’hésite pas un seul instant ! Et quoiqu’elle doive composer avec Neal et Eliza, deux garnements bien décidés à faire d’elle leur souffre-douleur, elle n’échangerait sa place pour rien au monde. Après tout, c’est ainsi qu’elle a rencontré Stair, Archie et, bien sûr, leur cousin Anthony ! Mais une chasse au renard pourrait bien tout faire basculer…

Non Lu : promesse d’un retour en enfance


Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Chronique ici : 3/5


Gigi, Bette et June sont danseuses dans la prestigieuse école du Ballet de New York.
Lorsque Gigi, nouvelle et seule élève noire, est choisie pour incarner le rôle phare du premier ballet de l’année, les rivalités se déchaînent. Bette, ballerine star de l’école, est prête à tout pour récupérer son titre et éviter la rage de sa mère, qui ne tolère pas qu’elle ne soit pas la meilleure. June rêve quant à elle de ne plus être cantonnée au rôle de l’éternelle doublure.
Les trois filles ont bien du mal à résister à la pression du monde impitoyable de la danse. Et les choses vont empirer… jusqu’au drame.


Sortie le 24 avril 2019


Quand le terrible secret d’une femme peut en sauver une autre des décennies plus tard.
En 1975, par une journée de canicule, une virée à la mer entre amis se termine par un accident tragique.
Ce même été, Mary, une jeune veuve en mal d’enfant, découvre un bébé abandonné devant sa porte et fait le choix de mentir en le faisant passer pour le sien.
Quarante ans plus tard, en 2016, une femme, Beth, qui vient de perdre sa mère, vit dans l’amertume le fait que celle-ci ne lui ait jamais révélé l’identité de son père et ait emporté son secret dans la tombe. Tout ignorer de ses antécédents familiaux se révèle d’autant plus dramatique qu’elle cherche désespérément un donneur compatible pour son petit garçon qui a besoin d’une greffe de rein.
En trouvant un vieil article de journal dans les papiers de sa mère, elle parvient à remonter le fil du passé et à découvrir le secret qui pèse sur sa vie depuis son enfance.
À la manière d’un puzzle, cette révélation finit par rassembler des personnages qui mènent leur existence dans trois endroits différents – à Manchester, dans une station balnéaire de la côte anglaise et en Australie – sans n’avoir jamais rien su du lien qui les unit.

Non Lu mais intéressé

Publicités
Rien que la couverture

Rien que pour la couverture#1

J’ai découvert ce concept sur le blog de Les univers parallèles de Millina. Je choisis beaucoup de mes livres en fonction de sa couverture. En tout cas, c’est l’une des premières choses que j’observe : couverture/titre puis synopsis. Voilà comment mon choix fonctionne. Ce qui fait que je peux rater quelques bonnes lectures comme ça (x.x)

Donc pour faire honneur à ma manière de fonctionner, ce concept est parfait. Je vais donc vous présenter cinq couvertures qui me plaisent.

Il faut savoir que ce ne sont pas forcément des livres que j’ai lu ou que je vais lire. Il s’agit surtout du fait qu’ils ont attiré mon regard.

Je vous dirais en dessous si je les ai lu (avec chroniques s’il y en a une) ou non et si je compte le lire.


Nature et Animaux
Dans ma PAL

Embarquez dans un voyage vers des terres sombres et dangereuses, peuplées de villes hantées et de bois affamés, de monstres bavards et de golems en pain d’épices, où la voix d’une sirène peut invoquer une tempête mortelle, où les rivières font de terribles promesses d’amour…

Classique – Lu

Orgueil et préjugés est le plus connu des six romans achevés de Jane Austen. Son histoire, sa question, est en apparence celle d’un mariage : l’héroïne, la vive et ironique Elizabeth Bennett qui n’est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy ? Si oui, en sera-t-elle aimée ? Si oui encore, l’épousera-t-elle ? Mais il apparaît clairement qu’il n’y a en fait qu’un héros qui est l’héroïne, et que c’est par elle, en elle et pour elle que tout se passe.

Non Lu

Vatanen est journaliste à Helsinki. Alors qu’il revient de la campagne, un dimanche soir de juin, avec un ami, ce dernier heurte un lièvre sur la route. Vatanen descend de voiture et s’enfonce dans les fourrés. Il récupère le lièvre blessé, lui fabrique une grossière attelle et s’enfonce délibérément dans la nature.
Ce roman culte dans les pays nordiques conte les multiples et extravagantes aventures de Vatanen remontant au fil des saisons vers le cercle polaire avec son lièvre fétiche en guise de sésame. Il invente un genre : le roman d’humour écologique.

Non Lu – Whislist

Mathilde est une jeune adolescente sportive mais complexée par ces cuisses. Au début tout se passait bien, avant de commencer son régime, elle voulait ressembler à un mannequin mais son rêve se transforme en anorexie.
Qu’est-ce qui fait qu’une adolescente sportive, a priori bien dans sa peau, va basculer dans l’anorexie ? 
Il peut y avoir mille déclencheurs : la mort d’une grand-mère adorée, la réserve d’une mère, le regard des autres, ou de soi-même sur son propre corps, la naissance du désir, de l’amour, le dictat de la mode, des sites internet… Petit à petit, Mathilde va tomber puis s’enfermer dans sa maladie… 
Démunie, son amie Louison refuse de la voir se détruire. Mathilde devra trouver en elle la solution pour résister et s’en sortir.

Non Lu

Animaux est le premier album d’une jeune artiste finlandaise en vogue déjà remarquée pour ses créations visuelles dans le domaine du design et du multimedia. 
Succession d’histoires courtes, conçues comme un recueil de nouvelles relatant chacune avec poésie et drôlerie la rencontre de l’homme avec un animal, cet ouvrage s’inscrit dans la lignée graphique du travail de dessinatrices telles que Joanna Hellgren.

Y en a-t-il un qui vous intéresse ? 
Que pensez-vous de ces couvertures ?