[ROMAN] ISKARI, TOME 1 : ASHA, TUEUSE DE DRAGONS

Kristen Ciccarelli –

Au royaume de Firgaard, les légendes sont interdites: elles sont dangereuses. Pourtant, le sort d’Asha, princesse solitaire, leur semble étroitement lié. Asha est une tueuse de dragons crainte par tout son peuple: elle est Iskari.



Voilà un titre très prenant. Il est intéressant de voir comment est agencé le livre. Il comporte des chapitres contenant des légendes. Elles sont très importantes car elles placent une sorte d’Histoire (d’origine du pays) au royaume qu’on suit. Il faut donc les lire avec la même attention que les chapitres « normaux ».

Les personnages sont bien travaillés. Ils ont tous une histoire, un passé qui les rendent vivants et surtout qui les rendent très humains. On a envie de les aimer, les détester, les pousser vers l’avant ou les retenir comme on ferait avec un ami ou une personne détestée. Les personnages ont une complexité qu’ils leur sont propres. Dax, le frère gentil qui semble cacher un secret. Jarek, le fiancé arrogant qui se pense supérieur. Asha, l’héroïne forte mais faible en même temps. Tous ces personnages rendent l’ouvrage d’une belle complexité.

Surtout si on regarde maintenant d’un peu plus loin et qu’on prend l’univers dans son exemple. Rempli de légendes et d’histoires, on est dans un royaume qui semble prospère au premier abord. Mais plus on avance dans le récit avec Asha, plus on voit toutes les ombres qui se cachent derrière chaque sourire. Toutes les ramifications se font petits à petits entre les informations fournies pour introduire l’univers. On relie, on essaie de comprendre, de suivre le fil mais les rebondissements, les questionnements, les entourloupes n’en finissent pas. Même dans le temps de « pause » de lecture (phase d’inaction des personnages), on sent comme un non-dit, une ombre qui plane, un secret qui reste. Tous ces petits détails amènent au dénouement de fin qui se précise tout au long de la lecture.

Les dragons sont de moins en moins mis en avant en avançant dans l’histoire. Ce qui est dommage pour un livre qui se targue de parler de dragons comme élément principal. Après, je peux comprendre qu’ils soient en voie de disparition mais j’aurai voulu plus d’interaction entre Asha et les dragons.

Le deuxième tome est sorti mais j’hésite à le lire car on part sur de nouveaux personnages principaux qui sont présents dans le premier.


TITRE : Iskari, tome 1 : Asha, tueuse de dragons
EDITIONS : Gallimard (Jeunesse)
PAGES : 432

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s