[ROMAN GRAPHIQUE] COLLABORATION HORIZONTALE

Navire et Carole Maurel –

Le quotidien d’un immeuble et d’une communauté de femmes solidaires dans le Paris occupé, en 1942. Pour sauver Sarah, son amie juive, Rose entame une relation passionnée un officier allemand.



Virginie confie ses peines de coeur à sa grand-mère, Rose. Elle découvre une facette de sa grand-mère qu’elle n’aurait jamais pensé. Un voyage dans le temps, nous remontons dans les souvenirs de Rose pour suivre les habitants d’un immeuble durant le Paris occupé en 42. Rose est une jeune infirmière, mariée à un soldat, prisonnier de guerre, avec un enfant. Pour cacher Sarah, une amie juive, elle accepte de voir un allemand. Contre toute attente, elle va tombée amoureuse de ce dernier, une histoire d’amour interdit.

Chaque habitant de cet immeuble cache ses peines et ses douleurs, ses cœurs brisés et des espoirs bafoués. Aucun habitant n’a été laissé de côté malgré l’histoire centrée sur Rose.

Une relation interdite à cette époque néfaste… mais choisit-on de qui on tombe amoureux ? Ne dit-on pas «Le coeur a ses raisons que la raison ignore» ?

Un événement va se passer quelque chose qui déchire le coeur. Quelque chose qui aurait pu tout changer. Mais Rose est tondue à la fin de guerre, reniée par ses amis (pire encore ! Par celle qu’elle avait caché et protégé tout au long de la guerre).

Un très beau roman graphique qui prouve que la différence entre deux sentiments est minime. L’amour et la haine. Le héroïsme et la trahison. La vérité et le mensonge.

Une mention spéciale pour le grand-père aveugle que j’ai particulièrement aimé.

» Collaboration horizontale est une expression qui désigne les femmes qui ont eu des relations sexuelles avec l’ennemi.

Souvent à la fin de la guerre, les hommes ne réfléchissent pas en retrouvant leurs dignités et dénigrent les premiers venus. Ici ces femmes qui ont couché avec l’ennemi qu’importe si c’était pour avoir des informations pour la résistance, pour survivre simplement ou par amour. Tout cela ne compte plus dans la violence de l’aveuglement.


TITRE : Collaboration Horizontale
EDITION : Delcourt (Mirage)
PAGES : 144

2 commentaires

  1. […] Collaboration horizontale – Mademoiselle Navie et Carole MaurelLe quotidien d’un immeuble et d’une communauté de femmes solidaires dans le Paris occupé, en 1942. Pour sauver Sarah, son amie juive, Rose entame une relation passionnée un officier allemand.MA CHRONIQUE […]

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s