[ROMAN GRAPHIQUE] IL FALLAIT QUE JE VOUS LE DISE

Aude Mermilliod –

La rencontre de la dessinatrice Aude Mermilliod et du romancier Martin Winckler. Deux voix pour rompre le silence sur un sujet encore tabou, l’IVG. Si elle donne le choix, l’IVG ne reste pas moins un événement traumatique dans une vie de femme. Et d’autant plus douloureux qu’on le garde pour soi, qu’on ne sait pas dire l’ambivalence des sentiments et des représentations qui l’accompagnent. L’angoisse, la culpabilité, la solitude, la souffrance physique, l’impossibilité surtout de pouvoir partager son expérience. Avec ce livre, Aude Mermilliod rompt le silence, mêlant son témoignage de patiente à celui du médecin Martin Winckler. Leur deux parcours se rejoignent et se répondent dans un livre fort, nécessaire et apaisé.



Un roman graphique plein de sentiments sur l’IVG. Un premier témoignage de l’auteur même sur son vécu par rapport à son histoire. Un témoignage qui de la vision de la femme montre les préjugés et les peurs que les femmes peuvent ressentir face à cet événement. Comment elles sont confrontées à leurs corps et aux pensées des autres. Le corps féminin est souvent considéré comme un objet par des phrases réductrices qui dans ces moments là ressortent particulièrement et peuvent blesser profondément.

Le second témoignage, celui de Martin Winckler – nom de plume – raconte son histoire en tant que médecin face à ce geste des femmes. Il est passé par divers étapes aussi importantes qu’instructives. Par moments, dans l’erreur, il a eu la chance d’avoir un mentor, une femme d’une grande douceur pour le remette sur le droit chemin à chaque fois qu’il s’égarait face à ces femmes qui venaient faire cette pratique. On a aussi tous ses sentiments de la découverte de l’IVG à la pratique réelle. Son cheminement vers une mentalité plus ouverte aux femmes et non centré sur ses pensées.

Deux témoignages émouvants et remplis d’humanité sur un sujet sensible voire encore tabou dans notre société. Des dessins magnifiques tout en rondeurs et en forme qui, pour ma part, m’a souvent fait penser aux femmes car c’est ce qu’elles sont. Des belles personnes en rondeur et forme et non pas, anguleuses. La femme est vraiment au premier plan dans tout le roman que ce soit dans les témoignages ou le dessins ainsi que ses couleurs douces.


TITRE : Il fallait que je vous le dise
EDITION : Casterman BD
PAGES : 160

2 commentaires

  1. […] Il fallait que je vous le dise – Aude MermilliodLa rencontre de la dessinatrice Aude Mermilliod et du romancier Martin Winckler. Deux voix pour rompre le silence sur un sujet encore tabou, l’IVG. Si elle donne le choix, l’IVG ne reste pas moins un événement traumatique dans une vie de femme. Et d’autant plus douloureux qu’on le garde pour soi, qu’on ne sait pas dire l’ambivalence des sentiments et des représentations qui l’accompagnent. L’angoisse, la culpabilité, la solitude, la souffrance physique, l’impossibilité surtout de pouvoir partager son expérience. Avec ce livre, Aude Mermilliod rompt le silence, mêlant son témoignage de patiente à celui du médecin Martin Winckler. Leur deux parcours se rejoignent et se répondent dans un livre fort, nécessaire et apaisé.MA CHRONIQUE […]

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s