BH19, Book Haul, Evénements

Book Haul#2 ♦ Avril 2019 & Evénement#1 ♦ 48H BD

Miellow les p’tits serpents !

Evénement

La BD en fête ! : 48H BD

  1. La fête de la bande dessinée, du manga et des comics, partout en France et en Belgique. Avec 300 000 participants chaque année et un public large, familial et éclectique, c’est une manifestation résolument populaire et festive, avec la même démarche que, par exemple, Partir en livre ou encore la Fête de la musique.
  2. Une réponse à l’enjeu de démocratisation de la lecture. Au fil des ans, l’événement a également pour objectif de sortir des lieux consacrés au livre et d’aller chercher les publics éloignés et empêchés.
  3. Une association, composée de 10 éditeurs membres (Casterman, Dargaud, Delcourt-Soleil, Dupuis, Glénat, Jungle, Kana, Kennes, Le Lombard, Pika), qui s’associent afin d’organiser une grande manifestation nationale dédiée au 9ème art.
  4. Une mobilisation de toute la chaîne du livre  : libraires, bibliothécaires, éditeurs et, bien sûr, les auteurs, qui sont au centre du dispositif.
  5. 200 auteurs qui vont à la rencontre de leurs lecteurs et proposent des animations originales, ludiques et variées, autour de la bande dessinée, dans les librairies et les bibliothèques mais aussi en hors-les-murs et dans les écoles et les hôpitaux,… Tous les auteurs sont rémunérés pour les animations qu’ils mènent.
  6. Une sélection d’ouvrages proposée dans plus de 1 500 librairies, pour inciter le public à explorer la variété de la bande dessinée, du manga et des comics et à découvrir la librairie. 200 000 albums publiés au prix de vente public de deux euros grâce à l’investissement financier des dix éditeurs.
  7. Une action de médiation dans les bibliothèques et les écoles grâce à la fourniture d’un kit pédagogique sur le neuvième art, en partenariat avec LUDIC.
  8. Des actions sociales, avec des dons d’albums aux écoles, collèges, lycées et bibliothèques (grâce aux recettes générées par les ventes des albums à 2 €).
  9. Chaque année, un partenariat est noué entre les 48H BD et une association caritative. Après Bibliothèques Sans Frontières en 2016, Coucou Nous Voilou en 2017, c’est l’association Biblionef qui a été sélectionnée en 2018 et 2019 pour  favoriser l’accès des enfants défavorisés aux livres, à travers de nombreuses animations et des rencontres d’auteurs de BD.

48HBD : Site (Présentation)

Book Haul des 48H BD

Après cette petite présentation, je suis allée à la librairie habituelle qui est un partenaire à ce festival. J’ai fais le tour de la petite table composée des livres que présente ma librairie. Il faut savoir que vous n’en avez le droit qu’à deux livres par personne – (J’ai donc soudoyé un ami pour qu’il m’accompagne afin que je puisse prendre deux autres livres / Autre petite astuce : revenir le lendemain). Voici leur sélection 2019 :

Mon choix

48H BD

Le Réseau Papillon T1 : 1940 – La France est occupée. Dans un village de Normandie, s doivent apprendre à vivre aux côtés de l’ennemi pendant que s’organise la Résistance. Gaston et sa bande, Bouboule, Doc et Elise, sont bien décidés à défendre leur pays, malgré leur jeune âge. Au cours d’une réception organisée par les nazis, Gaston surprend une conversation importante : un convoi d’œuvres d’art va être détourné par les soldats d’Hitler. Pour les quatre amis, c’est l’occasion d’agir.

L’Atelier des Sorciers T1 : Coco a toujours été fascinée par la magie. Hélas, seuls les sorciers peuvent pratiquer cet art et les élus sont choisis dès la naissance. Un jour, Kieffrey, un sorcier, arrive dans le village de la jeune fille. En l’espionnant, Coco comprend alors la véritable nature de la magie et se rappelle d’un livre de magie et d’un encrier qu’elle a acheté à un mystérieux inconnu quand elle était enfant. Elle s’exerce alors en cachette. Mais, dans son ignorance, Coco commet un acte tragique ! Dès lors, elle devient la disciple de Kieffrey et va découvrir un monde dont elle ne soupçonnait pas l’existence !
(C’était l’occasion de le découvrir puisque j’en entends toujours parler)

L’intérieur de la BD « Le Réseau Papillon » : les personnages
48H BD

March comes in like a lion T1 : Tout en restant ferme sur sa position, Rei parvient à échanger avec Seijirô, le père des filles Kawamoto, qui ne cesse de leur soumettre ses propositions égoïstes. Akari, Hinata, Misaki et Someji… Tous ressentaient la mauvaise influence de cet homme dans leur vie… C’est une histoire chaleureuse dans laquelle des personnes vont peu à peu retrouver ce qu’elles avaient perdu.

Ernest et Rebecca T1 : Je m’appelle Rebecca. J’ai six ans bientôt et demi et je suis souvent malade. En plus, mon papa et ma maman veulent se séparer et ça me rend triste. Heureusement Ernest est là pour me remonter le moral. Ernest, c’est un super microbe et un super copain ! Je l’ai attrapé un jour de pluie. Ensemble, on rigole bien…

L’intérieur de la BD « Ernest et Rebecca » : Les microbes

Autre Achat

A côté de cela, j’ai trouvé trois manga qui sont vendus en lots. Un manga offert pour un manga acheté. C’est ainsi que je commence aussi une série dont j’ai beaucoup entendu parlé.

Lot

Les mémoires de Vanitas T1 et T2 : Fin du XIXe siècle. Paris est en plein émoi à la suite d’attaques répétées de vampires. Pourtant, la règle d’or de leur communauté est de ne pas s’en prendre aux humains ! Un mal mystérieux semble ronger ces créatures immortelles… C’est en cette période troublée que Noé arrive dans la capitale. Il suit la trace du grimoire de Vanitas, artefact légendaire craint de tous les vampires. On dit qu’il permet à son détenteur d’interférer avec ce qu’il y a de plus sacré pour eux : le nom véritable, symbole même de leur vie. Le modifier peut les rendre fous, voire les anéantir… À bord de l’énorme vaisseau flottant sur lequel il a embarqué, Noé fait la connaissance d’Amélia. Alors qu’il l’aide à se remettre d’un malaise, tout s’emballe : elle perd la tête et révèle sa nature de vampire devant les passagers ! C’est alors qu’entre en scène un mystérieux assaillant, se présentant comme… Vanitas ! Devant un Noé bouche bée, il dégaine le fameux grimoire et apaise l’accès de folie de la jeune femme. L’artefact ne serait donc pas qu’une arme mortelle ? Vanitas, héritier du nom et du pouvoir du créateur du livre, a une mission : sauver les vampires de la malédiction qui pèse sur eux !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s