Premières lignes

Premières lignes#4 ♦ « Mes saisons en enfer »


L’illustre correspondante de guerre américaine Martha Gellhom (1908-1998) est l’auteur de nombreux récits, nouvelles, novellas et romans. Dans Mes saisons en enfer, elle nous raconte, avec une grande liberté de ton, ses périples les plus éprouvants : la Chine de Tchang Kaï-chek – en compagnie de son mari d’alors, Ernest Hemingway qu’elle surnomme le Compagnon réticent, – la mer des Caraïbes où elle se lance à la poursuite des U-Boots nazis, le continent africain qu’elle traverse d’ouest en est, la Russie soviétique où elle rend visite à la veuve du poète Ossip Mandelstam, et enfin Israël, qui lui inspire une réflexion pleine d’humour sur l’ennui comme moteur au voyage. Sans concession pour elle-même, avec une curiosité qui jamais ne s’émousse, Martha Gellhorn déploie, dans chacun de ces récits, une joyeuse fureur et une élégante ironie. Le lecteur se réjouit de la suivre dans ses tribulations, tout en se félicitant – souvent – de ne pas être de l’aventure.


Nous ne pouvons pas tous être Marco Polo ou Freya Stard, et nous sommes pourtant des millions à voyager. Les grands voyageurs d’hier et d’aujourd’hui forment une classe à part, professionnels inégalables. Nous sommes des amateurs et bien que nous connaissions nos instants de gloire, il nous arrive aussi de fatiguer, le découragement nous gagne, nous nous laissons aller à la rancoeur. Qui n’a pas entendu, ressenti, pensé ou prononcé, au cours d’un voyage, les paroles suivantes : « Bon Dieu, ils ont encore égaré les bagages ? », « Ne me dis pas que nous sommes venus jusqu’ici pour voir ça ? », « Ils sont vraiment obligés de faire un tel boucan ? », « Tu appelles ça une chambre avec vue ? », ou « Plutôt lui foutre mon poing dans la figure que de lui donner un pourboire ».

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s