Chroniques

Chronique#31 ♦ « Fais-moi taire si tu peux » de Sophie Jomain

Elle fleurit les mariages, lui les détruit.
Quel être humain normalement constitué oserait ruiner un mariage ? Quelle personne impitoyable faut-il être pour détruire le plus beau jour de la vie d’un couple ? Eh bien, il faut être prêtre, sexy en diable et révéler en pleine cérémonie les petites incartades de la future mariée… Lorsque Louise Adrielle, fleuriste, assiste à la scène, elle comprend mieux pourquoi on lui a demandé de décorer l’église en jaune cocu ! Traumatisée, elle se fait la promesse d’être désormais sur le qui-vive à chaque cérémonie. Car sa responsable l’a mise en garde : La dame au cabanon ne pourra être associé à une autre débâcle nuptiale. Si Louise assiste à un nouvel esclandre, les alliances ne seront pas les seules à finir au placard.

Voici une petite histoire tranquille à lire pendant une pause dans un parc. Nous suivons Louis Adrielle qui va assister lors d’un mariage donc elle fleurit un événement qui va détruire ce dernier avant même qu’il n’ait commencé. Par la suite, elle va subir les foudres de sa patronne qui va lui tenir compte de ce désastre… alors qu’elle n’en est pas responsable du tout. Vraiment, je n’ai pas aimé sa patronne, Mme Chapelier, qui est aussi irresponsable qu’égoïste. Elle ne prend pas ses propres responsabilités et préfère les mettre sur sa seule employée. Quelle hypocrisie ! Heureusement, nous ne la croiserons qu’au début du roman.

Avec tous ses problèmes, Louise va rencontrer Loïc, celui qui a causé le désastre encore à d’autres événements et à chaque fois, elle va subir … quoiqu’une des fois, c’était un peu de sa propre faute en voulant bien faire. A chaque fois, sa patronne va la porter en faute et va finir par la virer. Louise, après un petit temps, va se ressaisir et monter sa propre boite de Wedding Planner. Et elle n’est pas au bout de ses surprises. Entre son amie Emma qui la soutient, Loïc dont elle ressent à la fois une aversion et un désir, Rebecca et Leo, des jumeaux amis de Loïc, elle va devoir déjouer ses propres stéréotypes et jugements pour pouvoir avancer.

Fais moi taire, si tu peux ! de Sophie Jomain ♦ &H ♦ 2019 (poche) ♦ 304 pages ♦ 6,90€ ♦ Genre : romance

Bonne lecture

Cette chronique participe aux challenges :
Voix d’autrices éd.4
Je suis éclectique
Printemps

2 réflexions au sujet de “Chronique#31 ♦ « Fais-moi taire si tu peux » de Sophie Jomain”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s