CLQLV

C’est lundi, que lisez-vous ?#3

1 roman ♦ 2 manga ♦ 3 albums jeunesse

Quand on n’a que l’amour de Nick Alexander :
Catherine était le grand amour de la vie de Sean. À sa disparition, elle lui a laissé une boîte remplie d’enveloppes, contenant chacune une photo et une cassette.
Ce sont des messages que Catherine a enregistrés peu avant sa mort : des souvenirs de leur couple mais aussi des pensées et des secrets qu’elle n’avait jamais partagés avec son mari. À mesure que Sean les écoute, il est de plus en plus mal à l’aise : sa femme a beau avoir choisi chacun de ses mots avec amour, ils sont aussi douloureux d’honnêteté – parfois douloureux tout court. De révélation en révélation, les certitudes de Sean vacillent : et s’il se trompait sur leur histoire et ce qu’il pensait être leur passé commun ?
Cependant, il ne peut s’empêcher d’espérer que les cassettes lui apporteront enfin la réponse à la question qu’il n’a jamais osé poser. Le destin existe-t-il vraiment ? Et si oui, Catherine et lui étaient-ils faits pour s’aimer ?


Qu’est-ce qui fait pleurer les crocodiles ? de Lucie Castel :
Ce voyage, elle n’avait pas envie de le faire. 
Cette destination, elle ne l’a pas choisie. 
Cet hôtel, elle ne l’aurait jamais sélectionné. 
Et pourtant, Sofia se retrouve au Royal Redstone House, majestueux manoir écossais, pour une durée indéterminée, afin de se remettre de l’événement. Si, au début, elle ne voit que la décoration trop baroque, trop ostentatoire, trop passéiste, Sofia apprend au fil des jours et des rencontres à découvrir l’hôtel d’un nouvel œil. Ce lieu a une âme mystérieuse et intrigante, tout comme les personnes qui y vivent, y travaillent… ou y rôdent. À commencer par Lachlan, un homme glacial et désagréable, dont la présence dans ce petit monde courtois et velouté laisse Sofia très perplexe…


Un bûcher sous la neige de Susan Fletcher
Au coeur de l’Ecosse du XVIIe siècle, Corrag, jeune fille accusée de sorcellerie, attend le bûcher.
Dans le clair-obscur d’une prison putride le Révérend Charles Leslie, venu d’Irlande espionner l’ennemi, l’interroge sur les massacres dont elle a été témoin. Mais, depuis sa geôle, la voix de Corrag s’élève au-dessus des légendes de sorcières, par-delà ses haillons et sa tignasse sauvage. Peu à peu, la créature maudite s’efface; du coin de sa cellule émane une lumière, une sorte de grâce pure. Et lorsque le révérend retourne à sa table de travail, les lettres qu’il brûle d’écrire sont pour sa femme Jane, non pour son roi.
Chaque soir, ce récit continue, Charles suit Corrag à travers les Highlands enneigés, sous les cascades où elle lave sa peau poussiéreuse des heures de chevauchée solitaire. Chaque soir, à travers ses lettres, il se rapproche de Corrag, la comprend, la regarde enfin et voit que son péché est son innocence et le bûcher qui l’attend le supplice d’un agneau.

Quelle lecture aurez-vous envie de lire ? 
Bonne lecture à vous !

Publicités

8 réflexions au sujet de “C’est lundi, que lisez-vous ?#3”

  1. Deux lectures écossaises dans le tas 🙂 J’ai beaucoup aimé le livre de Lucie Castel, c’est justement avec lui que j’ai découvert sa plume et je me suis régalée (les dialogues sont tordants !). Et j’ai Un bûcher sous la neige dans ma pal, mais je ne me suis pas encore lancée dedans. Bonne semaine et bonne lecture.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, j’en suis arrivée au milieu de l’histoire et pour le moment, j’aime vraiment. C’est aussi le premier livre que je lis d’elle :3 Pour le second, je n’en suis qu’au début, mais j’aime les descriptions que l’auteur fait (pourtant, ce n’est pas ma tasse de thé x.x)
      Merci ♥ A toi aussi de bonnes lectures et une bonne semaine ^^

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s